Décès de Claude Carliez

Claude Carliez
À gauche, Claude Carliez.

Peu connu du grand public, Claude Carliez est cependant un nom important du monde du spectacle, plus particulièrement du cinéma.

S’il a commencé sa carrière en 1953 en tant qu’acteur (de nos jours il serait crédité comme cascadeur) dans Lucrèce Borgia de Christian-Jacque1Christian-Jacque, 1953. Lucrèce Borgia, Cinédis., c’est en 1960 qu’il tiendra pour la première fois le rôle qui marquera sa contribution majeure dans le cinéma, en étant coordinateur des cascades et régleur des combats pour le film Le Capitan d’André Hunebelle2André Hunebelle, 1960. Le Capitan, Pathé.. Au cours de sa carrière, il a participé à de très nombreux films, tant français qu’internationaux, par exemple en étant coordinateur des cascades en 1979 sur Moonraker de Lewis Gilbert3Lewis Gilbert, 1979. Moonraker, United Artists..

Concernant le cinéma français, avec Rémi Julienne, il a contribué à formaliser la profession de cascadeur, mais son travail en tant que régleur de combats a été une influence importante également en dehors des frontières de l’Hexagone. C’est ce qui lui a valu d’être promu chevalier des Arts et des lettres en 2002, puis chevalier de l’Ordre du mérite en 2013.

De 1988 à 2012, il fut le président de l’Académie d’armes de France. Dans ce cadre, tant nationalement qu’internationalement, il a été l’un des pionniers de l’escrime artistique, c’est-à-dire de la discipline combinant toute la technique de l’escrime avec le spectacle.

Le 17 mai 2015, il s’est éteint à l’âge de 90 ans.

Ces quinze dernières années, j’ai eu l’opportunité d’abord de suivre son enseignement, ensuite de travailler avec lui. Cela restera pour moi des expériences extrêmement formatrices.

J’ai tardé à rédiger cette note, mais son décès a provoqué quelques chambardements…

Notes   [ + ]

1. Christian-Jacque, 1953. Lucrèce Borgia, Cinédis.
2. André Hunebelle, 1960. Le Capitan, Pathé.
3. Lewis Gilbert, 1979. Moonraker, United Artists.

Publié par

Yoann Le Bars

Un enseignant-chercheur avec un peu trop de centres d’intérêts pour pouvoir résumer…

Une réflexion sur « Décès de Claude Carliez »

  1. Un grand monsieur de l’escrime disparaît et avec lui un trésor de connaissances. Il reste à souhaiter que ses élèves perpétueront son art avec le même talent et la même générosité.

    JdC

Laisser un commentaire